Comment bien s’entrainer ?


Édit : Cet article hors-série fait partie d’une série basé sur le développement physique et mental :


Bonjour les amis !

Dans le domaine de la préparation physique et mentale, je peux vous parler de l’alimentation ou du sommeil. Ce sont des éléments qui ont de l’importance et pas seulement pour les boxeurs.
Pourtant, il y a un point sur lequel vous ne pouvez pas échapper si vous souhaitez vous améliorer dans ce sport.
Quel est t-il ? Il s’agit tous simplement de vous entrainer.

« Euh… Tu te fous de nous là ! »

Je vous promet que non. Même si je vous parle d’alimentation, de méditation, d’avoir du bon matériel et tout un tas d’autres choses, l’entrainement est la base de votre progression.

Mais attention, il y a s’entrainer et bien s’entrainer.

Je ne vais pas vous parler d’un entrainement idéal et parfait qui tiens dans un programme qui fera de vous champion du monde poids lourd pour 2 raison :

  • J’apprends encore sur ce sujet et je vous ai promis de ne pas vous donner des conseils mensongers sur ce que je ne connais pas parfaitement.
  • L’entrainement parfait au sens où on l’entend n’existe pas. Toutefois, on peut l’optimiser afin de mieux progresser sur le même laps de temps.

Bien sur, un Pro devra s’entrainer beaucoup plus qu’un amateur et de manière générale, plus vous passez de temps dans votre club, plus vous aurez de résultats.

Mais ces résultats sont-t-ils vraiment proportionnels ?

Loi de Pareto

Je vais déraper sur un autre domaine pour vous expliquer le fond de ma pensé. Connaissez-vous la loi de Pareto ?

Cette loi aussi appelée principe des 20/80 fut crée par l’économiste Vilfredo Pareto vers la fin du XIXe siècle. Il découvrit que 80% des richesses étaient dans les mains de 20% de la population (le résultat est encore plus extrême aujourd’hui). Ce n’est pas le résultat qui est si surprenant mais le fait que cela se vérifie dans plein d’autres domaines.

  • 20% des clients génèrent 80% du chiffre d’affaire d’une entreprise.
  • 20% des vêtements d’une garde robe sont portés 80% du temps.
  • 20% de vos connaissances vous servent 80% du temps…

Bien entendu le résultat n’est pas aussi précis que cela mais vous avez compris l’idée et surtout quel lien vous pouvez faire avec la boxe. 20% de vos efforts vous amèneront 80% de vos résultats. Imaginiez que vous vous entrainez 4h30 dans la semaines avec 3 entrainements de 1h30. Vous avez le choix entre :

  • Essayer d’être parfait dans tout les domaines sachant que c’est difficilement possible et que vous allez passer énormément de temps sur des mouvements qui sont déjà bon (comme vouloir absolument perfectionner votre jab qui est déjà correct alors que vous manquez de temps pour travailler votre cardio que vous avez besoin d’améliorer)
  • Vous faites le point sur les éléments où vous progressez très rapidement ainsi que vos faiblesses majeures (vous choisissez de concentrer vos efforts sur votre cardio jusqu’à atteindre un niveau enviable). Si il vous reste du temps, vous vous attaquez à peaufiner les petits détails tel que votre jab.

Évidement le deuxième choix est le mieux. Et si votre passion pour la boxe vous emmène à beaucoup vous entrainer ainsi qu’à vous surpasser. Alors là, vous aurez tout le loisir de travailler les petits détails.

C’est pour ça que je préfère parler de qualité d’entrainement plutôt que de quantité.

3 entrainements vraiment productifs valent mieux que 5 où l’on passe son temps à frapper bêtement le sac de frappe (j’ai pas dis que le c’était pas bien de frapper le sac de frappe).

Apprendre les automatismes

Le cerveau tout comme le corps apprennent mieux avec régularité. Vous vous améliorerez plus rapidement si vous vous entrainez 3 fois pendant 1h30 dans la semaine plutôt qu’une fois pendant 5 heures pour 2 raisons :

  • La première est physique :
    Votre corps a besoin de récupérer et un entrainement trop chargé sera contre-productif car au final il y aura un moment où votre corps sera trop fatigué pour suivre et il n’en tirera pas grand chose sans compter le risque de blessure (anti-20/80).
  • La deuxième est de l’ordre de l’apprentissage :
    Le schéma d’apprentissage est toujours le même. On apprend quelque chose que ce soit intellectuel ou bien physique. On le répète régulièrement jusqu’à ce que cela devienne un automatisme. Vous aurez plus de répétitions avec 3 entrainements de 1h30 par semaine qu’avec un seul entrainement de 5 heures.

Vous avez compris l’idée : réflexion et régularité sont les clés de votre réussite.

J’espère que cela vous a aidé à structurer vos entrainements. N’oubliez pas que quoi que je dise, il est important pour vous de tester pour voir si cela fonctionne bien sur vous et de ne pas me croire sur parole. De plus je ne suis pas votre entraineur et il vous connait mieux que moi (ce qui est logique vu que je suis derrière un écran). Ses conseils priment sur les miens. Cependant, si vous trouvez arrivez a les associer, je pense que vous obtiendrez des résultats supplémentaires.

Je vous dis à la semaine prochaines avec un article qui clôturera cette série. Même si je ne prévoyais pas d’en parler à la base. Comme d’habitude, n’oubliez pas de partager cet article sur les réseaux sociaux ainsi que de le commenter.

Bye !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *